Divers
Duala Sun ( language and culture) - Page 4 : dialogues - conversations - phrases
Page 1 : accueil
Page 2 : dédicace
Page 3 : alphabet - salutations - vocabulaire
Page 4 : dialogues - conversations - phrases
Page 5 : cuisine
Page 6 : musique
Page 7 : proverbes - contes
Page 8 : personnages
Page 9 : livres - kalati
Page 10 : à l'africaine - lexique


Voici une animation qui facilitera votre apprentissage, audios et écrits + traductions.
Avec la participation de l'artiste camerounaise Coco MBASSI.


Animation en duala : Dôlisanè a ma pèpèlè Esangi



Dialogue 1 : muna na ñango ( l'enfant et sa mère )


Ñango : A muna, o m'ènè yi ngusa mpesa o wonè ? ba ma pôndô bebongo !
Cher enfant, tu vois les jeunes garçons là bas ? Il ramassent du bois !


Muna : Ee, Iyo, na m' ènè babô !
oui, maman, je les vois !


Ñango : Oa pè, o koki tè, nika nde o mèndènô o jongwanè mba o bebolo ba mboa.
Toi aussi, quand tu seras grand, c'est comme cela que tu m'aideras pour les travaux


Muna : Ee, tô tatanu, na ma pula o jongwanè oa, yètèna o ma pula
oui, et même maintenant, je veux t'aider, si tu veux


Ñango : Kèm, o diya o salo, tatanu, na ma bambè nde oa o môngô
Non, tu es encore petit, pour le moment je te porte au dos


Muna : Oñola nje o ma bambènô nde mba o môngo ponda yèsè? Tô we nde 'bolo, na didi, na ma bata nde o wôlisè oa.
pourquoi me portes-tu au dos tout le temps Même si tu es en train de travailler, je suis lourd et je te fatigue davantage.


Ñango : Na ma bambè oa o môngô, na maa mam ma bè teete, na nika, n'e na na bola mabo ma pèpè. O si didi.
je te porte au dos pour avoir les main libres, pour pouvoir faire autre chose. Tu n'est pas lourd


Muna : Banè bana ba ma kwala na na si bi dangwa, na ma takisè nde oa, n' o bambè mba o môngô ponda yèsè, ka mǔna.
les autres enfants disent que je ne sais pas marcher et que je te dérange pour que tu me portes tout le temps au dos, comme une charge.


Ñango : muna a titi mǔna, e nde jabea ! Oa pè o mèndè koka ka banè, o tèmè sinja, o dangwa ngonda, nd'o dangwa pè botèmètèmè ka banè. Lambo tè di bèn ponda.
l'enfant n'est pas une charge, c'est un présent! Toi aussi tu grandiras comme les autres, tu essaieras de tenir en équilibre, tu ramperas, et puis tu marcheras debout comme les autres. Chaque chose à un temps.






Dialogue 2 : O ngea esukudu ( à la route pour l'école)


Ngôbô: Idib'a bwam e a sango.
bonjour Monsieur

Ntonè: Oa pè idib'a bwam, a ñango
à toi aussi, bonjour

Ngôbô: Dina lam na Ngôbo, oa pè,dina lôngo na njé ?
je m'appelle Ngobo, et toi, comment t'appelles - tu ?

Ntonè: Dina lam na Ntonè !
je m'appelle Ntonè

Ngôbô: Na ma ja nde o Duala, o bonelèkè
j'habite à Douala, à bonélèkè

Ntonè: Mba pè na ma ja nde o Bonamikenge,nde n'e nde muna Deido.
et moi j'habite à Bonamikengé, mais je suis de Deido

Ngôbô: O'e nde muna Deido! Na bi mboa'ñu, na yôki wala o don 'wo !
Tu es de Deido ! Je connais le chez vous, j'y vais souvent au marché !

Ntonè: Ee, don lasu di kolo, bato jita ba tôndi mô, ebanja mada m'e 'ten eyeka
oui, notre marché est grand, beaucoup de gens l'aiment, car il y a beaucoup de vivres

Ngôbô: O'e sô nde o wala wèni nika ?
où vas tu donc comme ça ?

Ntonè: N'e nde o wala o' sukudu, n'e nde muleedi .
je suis entrain d'aller à l'ecole, je suis instituteur

Ngôbô: Mba pè n'e nde pô dièlè mun'am Mwaso, a bèn mbu mutóbá, angamèn o yômbô o'sukudu ka bana bèsè !
moi aussi je suis entrain de venir accompagner mon enfant Mwaso, il a six ans, il doit aller à l'école comme tous les enfants !

Ntonè: Di'ale sô !
allons donc !


Dialogue 4 : ngônded' a bito ilalo ( trois jeunes filles )


Njowè : Mba nde ne mutudu.
je suis la plus grande

Wonja : A njowè ! Ala boso, leè biso ngea.
Njowè ! avance, montre nous la route

Njowè : Biñô bupè mba
suivez moi

Ebèñè : Di tungè tè, di ma bola babô man mabea.
quand nous arriverons, nous leur offrirons ces cadeaux

Wonja : Ee, nika e mèndè bwesè babô muñèngè
oui, ça leur fera plaisir

Ebèñè : Di wamsè sô dangwa, di bupè Njowè.
marchons donc vite, suivons Njowè

Wonja : Jongwanèlè di dôdi, le mweña o teten'a mundi.
l'entraide est bien, c'est important dans un pays




Ekoka a m'ongwanè Esangi : Ekoka aide Esangi

Ekoka : A Ma'Esangi, Wei ye jita wèngè, mbua e titi
Esangi, il y a trop de soleil aujourd'hui, il ne pleut pas

Esangi : Ee, mbalè pon, ne na na panè mboti o boko
Oui c'est exact, je peux secher mes habits dehors

Ekoka : O ma pula tè jongwanè, ne wa, langwea mba.
si tu as besoin d'aide, je suis la, demande moi

Esangi : Wèè, esè muyao, na som oa jita, na ma bulèlè ñolo, o m'ongwanè mba o lambo dipèpè
quelle gentillesse, je te remercie beaucoup, je vais me débrouiller, tu m' aideras pour autre chose

Ekoka : Nje so ?
quoi donc?

Esangi : Ongwanè mba kotèlè wea, na mèndè no jolo o pond'a epupa, ebanja na wei ye tatan, nde nika e titi pokopoko.
Aide moi a amasser du bois, avec le quel je vais me réchauffer pendant la saison froide, car il fait beau maintenant, ce ne sera pas toujours le cas

Ekoka : Ee, nika ni e mbalè, moto a si bi.
c'est vrai, on ne sait jamais

Esangi : Oñola nika moto angamèn o bè jangwa
pour cela il faut étre prévoyant

Ekoka : Esèlè so mba na ponde wea.
laisse moi donc ramasser du bois

Esangi : Mba mènè pè na bolè tè panè mboti, na ma po nde o jongwanè oa pondo wea
et quand j'aurais fini de sècher les habits, je viendrai t'aider a ramasser du bois

Ekoka : jongwanèlè di dodi
c'est bien de s'entraider

Esangi : Masoma
merci




Dialogue 5 : O toea tetè madiba ( pour puiser de l'eau pour le père )

Esômbè : A bana ! Biño ya e !
chèrs enfants ! Venez !

Musima : a Kuô, tetè e o belè bisô, di' ale .
Kuô, papa nous appelle, allons y .

Esômbè : son, biño nôngô ben bewa beba, l'ale toa madiba o tongo.
s'il vous plaît, prenez ces deux récipients, allez me puiser de l'eau au marigôt.

Kuô : Mba na ma nôngô nde ewa esadi !
moi je prend le petit récipient !

Musima : Oñola nje ?
pourquoi ?

Kuô : Oñola na n'e nde muutu, o'e mba mutudu, o bèn ngiña buka mba, e tèngèn sô na na nônge ewa esadi .
parce que je suis le cadet, tu es mon aîné, tu as plus de force que moi, il est donc normal que je prenne le petit récipient.

Esômbè : Biñô esèlè mitango, biñô wanea mba madiba, na pèlèpèlè.
cessez de vous quereller, apportez-moi de l'eau vite.

Kuô : Ee, tétè, di sengi, a Musima , tô !
Oui papa, nous avons compris, Musima, avance !
¡¡¡ Repetitia es mater studiorum !!!

Dialogue 3 : présentations ©
We nde nja ? Qui es tu ?

1) Elong’ a priso : très à l'aise dans la présentation, très bien, 9.5/10 )

Mba ne nde Elong’a Priso o BonaMuti, Deido Duala
moi je suis Elong ' a Priso de BonaMuti, à Deido-Douala
Sango’ am, dina lao na Priso a Lea, nu yabè na Lea'Priso, o BonaMuti
mon père, son nom est Priso ' a Lea, qui est né de Lea Priso, à BonaMuti

2) Thomas Bearth : débutant, mais déjà bien à l'aise, cependant des difficultés de prononciation, 6.5/10

Mba ne nde Thomas Bearth, ne nde muna Swis
moi je suis Tomas Bearth, je suis un Suisse
Na ma ja nde bèbè na mundi mwa o Zurich.
j'habite près de la ville de Zurich
Ne nde muleedi ña byemè ba Afrika o esukulu endènè ya mu mundi.
Je suis enseignant de langue africaine à l'université de cette ville
Ne nde o wa o botea jokwa eyemè ya Duala.
je viens de commencer à apprendre le Douala

3) Kouoh Mboundja : a m'okwa langwa nja ennô; en apprentissage, des difficultés à parler, et des confusions dans les noms, moto-muna-ngôn,4/10

Mba ne nde Christian Kouoh Mboundja . Na yabè nde o Yaondè
moi je suis Kouoh Mboundja . Je suis né à Yaoundé
Nde sango’am a ta nde mot’a.... muna ndôngô o Bwapaki,
mais mon père viens de Ndongo à Bwapaki
Ñango’am pè ñe o boso bôngô, e nde ngôn' a BonaKouô'a Muang, o Akwa.
et ma mère qui est devant toi, est de BonaKwamwang, à Akwa



Na kièlè, bana bañu ba si tôpô bobe ka Mboundja , biñô okisè babô tôpô bwan, ka nèni benô o leè mô.


©
Dialogue 5 : ©


INGEA

Mandonè : Ingea !
Entre, viens

Môlè : Mboa nin nan, ja konda
voici la maison, assied toi

Mandonè : ee, na som
oui, merci

Mandonè : wèè, mboa'ngô e dôdi ka ! e dôli jita !
Oh, que ta maison est jolie ! elle est très jolie !

Môlè : Ee
oui

Mandonè : we nde wan oa mènè mô ?
Es tu toute seule ici ?

Môlè : Ee, ne nde wan mba mènè
Oui, je suis seule ici

Mandonè : Muna pè a jai ?
Et l'enfant va bien ?

Môlè : Ee, mô pè a jai, a jai bwam
Oui, il va bien

Mandonè : mambo mèsè me o wala
tout va bien

Môlè : Ee, o nded'a nu sango
Oui, avec la grâce du père

Môlè : Na som
merci.

Na som biñô !
Je vous remercie.


----------------------------------------------
-----------------------------------------------
-----------------------------------------------

Bola ebol'a moto edube ! Nika ñe nde bia la longè !

©


A LA MAISON :
- Pô la bwam o mboa, Bona ñango : bienvenus à la maison, chèrs frères
- Na mala o mboko, biñô lo dia bwam : je vais à l'assemblée, restez bien.
- Bito be o kôkô mbasi: les femmes pillent des grains de maïs
- N'e o jokèlè, na ma sisa masonga : je me lave, je me brosse les dents
- Biana na'a da : et puis je mange
- Na bôti betambi be molè : j'ai porté des chaussures rouges
- Muna e o kô iyô: l'enfant est en train de dormir
- Njai ni aledi mba : j'ai faim
- Eposi a sebedi bisô son'a tambu la bwam : Eposi nous a préparé un bon repas
- Nma ñô pèpèsupi : je bois de la soupe au piment
- Ingea o ndabo, mbua ni'e o yôlè o boko : entre dans la maison, il pleut dehors
- Mbô, singi, kema na ñati be nde ñama : le chien, le chat, le singe et le buffle sont des animaux


AU TRAVAIL ou A L'ECOLE :
- Ngea ni'e bwaba, wum'am ñ'ebolo e pôti : la route est longue, mon lieu de travail est loin
- Muleedi a ma tila nde o tafèl : le maître écrit au tabeau
- Bana ba ma senga myango : les enfants écoutent les histoires
- Na bèn mawindi ma misônô o mukuta mwam: j'ai des crayons de couleur dans mon sac


AVEC LES AMIS :
- Na si bi ngea, na si ma pula pimbea : je ne connais pas le chemin, je ne veux pas me perdre
- Na m'okwa joba ndinga : j'apprends à jouer de la guitarre
- O pèpèlè ma'mbambè suninga ? : tu as rendu visite à grand-mère quand ?


AU MARCHé :
- Muto a m'andisè wondi : la femme vend du riz
- O bodi mô môni : tu lui as donné de l'argent
- Misusedi mi sibi : les prix sont bas


AU CHAMP ou A LA PECHE :
- Di dè makwamba kièlè o monda mwasu : nous avons planté du manioc hier dans notre champ
- Dibao lam di salo: ma houe est petite


A l'Eglise
- Sango Pasto a ma kipa mitin : le pasteur prêche
- Di ma senga muka botèmètèmè : nous écoutons la prière debout
- Soma Loba, tô e bè nde da la buña : remercie Dieu pour le pain quotidien ( Manu Dibango)
- Na langi bepasi mutoba : j'ai lu des six versets
- Mun mwenge mu dôli : cette chanson est belle

©



| Page 1 : accueil | Page 2 : dédicace | Page 3 : alphabet - salutations - vocabulaire | Page 4 : dialogues - conversations - phrases | Page 5 : cuisine | Page 6 : musique | Page 7 : proverbes - contes | Page 8 : personnages | Page 9 : livres - kalati | Page 10 : à l'africaine - lexique |
Blogs, Correspondants...
Correspondance internationale pour les jeunes
Duala Sun ( language and culture) - Page 4 : dialogues - conversations - phrases (Divers)    -    Auteur : Lily - Clara - Cameroun


277755 visiteurs depuis 2005-05-14
dernière mise à jour : 2015-09-09

Blogs / Pages perso  -  Etudiants du Monde / Students of the World
Etudiants du Monde >> Sites Perso / Blogs >> Divers >> Blog #584
Crée ton propre blog (gratuit) !

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish