Ecoles du Monde
ARC EN CIEL - ÉVOLUTION CLIMATIQUE EN ISÈRE
L'ÉVOLUTION DU CLIMAT EN ISÈRE,
de la création du Monde à 1968.
UNE RECHERCHE EFFECTUÉE, ÉCRITE ET ILLUSTRÉE PAR ADRIEN, EMRAH, KÉVIN D, MEDHI, KÉVIN B, NICOLAS, SALEM, MORGAN, (CLASSE 1 - MEYRIEU LES ÉTANGS - ISÈRE), D'APRÈS LES OUVRAGES DE GILBERT BOUCHARD "L'HISTOIRE DE L'ISÉRE EN BD".


À la création du monde, les couleurs n'existaient pas : le gris du ciel se confondait avec le blanc de la neige et le noir des rochers. Le département de l'ISÈRE était un immense champ de glaciers.
Pourtant, il y a 13 000 ans, les glaciers ont commencé à fondre, mais il faisait encore très froid.




En fondant, les glaciers ont donné naissance à des milliers de ruisseaux, de rivières et de fleuves. C'est ainsi que la rivière de l'ISÈRE est née. Les rennes venaient y boire.


Mais il faisait de moins en moins froid. Les rennes sont partis vers le Nord et les forêts ont commencé à pousser.


Les hommes sont allors venus s'installer en ISÈRE. Ils habitaient dans des grottes.


Le climat a continué à se radoucir et les forêts à se mettre en place. Des marmottes sont arrivées que les hommes allaient chasser dans la montagne.
Petit à petit, comme il faisait moins froid; les hommes ont commencé à vivre dehors. Ils construisaient des cabanes avec les peaux des animaux qu'ils chassaient.


La température s'adoucissait toujours ; le climat était doux et humide, les forêts devenaient envahissantes et les hommes travaillaient dans les bois. Ils coupaient les arbres et organisaient les cultures.


Les hommes se sont installés au bord des lacs que les glaciers avaient laissés en fondant. C'est ainsi que le village de PALADRU est né. Ils cultivaient la terre, et élevaient des animaux. Ils y sont restés 60 ans.




Mais le climat est devenu de plus en plus humide. Les eaux du lac sont montées et les hommes ont du abandonner leurs habitations.
Il y a 2 800 ans, il s'est encore mis à pleuvoir énormément. Les hommes sont partis habiter vers les hauteurs du VERCORS et de l'OISANS, pour être plus au sec.




Le temps passe ; le climat devient plus tempéré. Les villes se construisent. Il y a 2000 ans, à BOURGOIN JALLIEU (qui s'appelait BERGUSIUM), les habitants assainissent les sols marécageux.


En 468, il y a 1539 ans, la TERRE SE MET À TREMBLER, en ISÈRE. Les loups et les cerfs envahissent les villes. C'est une grande catastrophe, il y a beaucoup de victimes.


Le soleil continue à briller, le climat continue à se radoucir. Les hommes, en 1003 (il y a 1002 ans) reviennent s'installer sur les bords du LAC DE PALADRU. Ils abattent les arbres, construisent des maisons, cultivent la terre, élèvent des animaux et pêchent dans les eaux du lac. Ils sont heureux.
Mais 20 ans plus tard... il se remet à pleuvoir !
Et il pleut, sans arrêt, PENDANT TROIS ANS !
Les hommes doivent, de nouveau, abandonner les bords du lac.




Le 14 septembre 1219 (il y a 786 ans), c'est une vague de 9 mètres qui envahit GRENOBLE.
On compte 30 000 victimes, et la ville est presque entièrement détruite.
Dans la nuit du 4 au 5 août 1518...


... de violentes tempêtes éclatent un peu partout en ISÈRE. Les inondations détruisent les routes et les bâtiments.


Puis, en juin 1536, un très gros orage éclate à CRÉMIEU et une partie des remparts de Saint Hippolyte s'effondre.


Nous sommes le 24 novembre 1590 (il y a 415 ans) : d'importantes chutes de neige s'abattent sur GRENIBLE, couvrant toute la ville d'un manteau blanc.


En décembre 1651, 61 ans plus tard, un redoux inattendu, suivi de pluies battantes, provoque une montée des eaux de 6,50 mètres.


82 années passent, sans événement climatique particulier, jusqu'à la nuit du 14 au 15 septembre 1733. Des pluies diluviennes s'abattent sur GRENOBLE. L'isère et le Drac sortent de leurs lits et inondent la ville. La crue va durer 30 heures
7 ans plus tard...
... décembre 1740


... C'est le Foehn, un vent chaud qui vient du Sud, qui fait fondre la neige des Alpes, et, à nouveau, les eaux des rivières montent et envahissent les villes.


L'hiver 1788 est particulièrement rigoureux. Les habitants de l'ISÈRE meurent de faim. C'est la disette.


Nous voici dans la nuit du 9 au 10 novembre 1825... LA TEMPÊTE SE LÈVE. Plus de 1000 sapins sont abattus dans la forêt de PRÉMOL.
OCTOBRE 1859...
La pluie commence à tomber, le vent du Sud souffle.
Le 1er novembre, la température monte brusquement de 7°.
La neige fond en montagne.
Dans la nuit, la rivière sort de son lit.
GRENOBLE se retrouve sous 1,50 mètre d'eau.




1968...
L'ISÈRE EST CHOISIE POUR ORGANISER LES JEUX OLYMPIQUES D'HIVER.

Et c'est dans UN ÉPAIS BROUILLARD que Jean-Claude Killy remporte les trois épreuves de ski alpin.


CONSULTER LE SOMMAIRE DU MOIS
CONSULTER LA TABLE DES MATIÈRES DU SITE
et...
MERCI DE NOUS ACCORDER QUELQUES INSTANTS POUR RÉPONDRE À NOTRE SONDAGE


page d'accueil



Blogs, Correspondants...
Correspondance internationale pour les jeunes
ARC EN CIEL - ÉVOLUTION CLIMATIQUE EN ISÈRE (Ecoles du Monde)    -    Auteur : Martine Crasez - France


5960 visiteurs depuis 2005-03-25
dernière mise à jour : 2006-10-31

Blogs / Pages perso  -  Etudiants du Monde / Students of the World
Etudiants du Monde >> Sites Perso / Blogs >> Ecoles du Monde >> Blog #283
Crée ton propre blog (gratuit) !

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish