Nature
météo- passion ( groupe stormchaseradventure france ) - Page 2 suite...
Page 1
Page 2 suite...
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7




formation amorce de tuba peu structuré dans le 77 (seine et marne ) région île de France .


présentation du département de l'essonne (91) région île de france-centre .

avec de multiple terrains de chasses , je travail essentiellement sur le sud-ouest et le sud du département mais aussi sur l'ouest ,ainsi que le sud est et l'est et de temps à autre sur le centre du département .


présentation de la seine et marne si dessus ,région île de France -centre .

la je travail aussi sur la parti centre et sud du département et un peu sur sa parti est ,et plus rarement sur sa parti nord .


la chasse aux orages peut donc commencer :

1)prédéfinir les différents terrains de chasses ,ou l'on souhaite donc travailler ,et faire ses photos et vidéo ,les plaines restent des endroits parfaits pour exercer la chasses et étudier les orages et autres phénomènes météo.

2)évaluer la situation météorologique ,et déterminer les zone à risques , ou des phénomènes météo violents pourraient se produire .voir par la suite les différentes cartes de prévisions ,plus le suivi en temps réel .

3) en cas de la possible venu de l'orage,ou de phénomènes météo violent ,effectuer un repérage en plaine ,et faire un point sur la situation et déterminer sa possible évolution .et déterminer aussi un poste d'observation .

4)si il y a un orages en cours , se poster en plaine sur le lieu d'observation prédéfini,durant le repérage .
à savoir que plusieurs postes d'observation peuvent être possible durant une chasses ,il arrive que certain poste soient défini par improvisation .

5) le but tout aussi difficile à faire ,et de ne jamais se laisser dépasser ,par l'orage ,et rester toujours à l'avant ou en périphérie ,mais dans bien des cas on ne peut faire autrement ,et on se laisse dépasser ,ainsi durant le repérage il est tout aussi important de définir des lieu d'abris au cas ou !!

pour s'initier à la chasse aux orages ,donc devenir chasseur d'orages,il faut avoir tout de même quelques bases de connaissances en matière de météorologies ,mais cette pratique reste accessible à tous .

aussi la chasse reste tout de même une pratique dangereuses ,du fait que l'on peut se retrouver dans des situations météorologiques délicates ,dans le cadre d'orages fort voir violents , comme par exemple
activité électrique intense avec foudre très fréquente ,précipitation intense avec inondation possible ,chute de grêlons de taille importante occasionnant des dégâts ,voir aussi coup de vent violents mais aussi autres phénomènes ,front de rafales destructeurs ,downburst,tornades,landspout ,etc...
en quelques minute ,l'observateur peut se retrouver en danger ,il est ainsi indispensable pour ceux qui souhaite ,s'exercer et s'impliquer d'avantage dans la chasse à l'orage ,de connaître les bases simple au départ ,puis après progresser un peu plus ,l'expérience vient avec le temps .

by stormy-91


les différentes type de cartes à consulter ,je parle au plus simple pour le moment.pour établir un point sur la situation météo prévu .
ci dessus indique la situation isobarique ,avec les différentes lignes ( des isobares) exprimé en (hpa).celle ci peuvent être retranscrites en millimètre de mercure ou milibare .
la pression atmosphérique reste un point important pour déterminer si l'on se trouve en situation de haute pression ,ou de basse pression ,donc dépressionnaire ou anticyclonique .
ensuite s'ajoute pour les plus expérimentés en la matière ,les situations de marais barométrique ,ou marré baro ,ou encore dorsale et dos de cyclone ,bas geopotentiel ,ou haut geopotentiel ,des thermes un peu plus compliqués ,et souvent employé par les professionnel .
les orages peuvent se former en situation dépressionnaire mais aussi en situation de marais barométrique ,après d'autres cas de situation peuvent être à l'origine de l'instabilité d'une masse d'air.


Action et conséquence de la confrontation entre deux ou plusieurs masse d'air .
chez nous la confrontation et souvent lié à deux masses d'air ,l'une étant froid et sec ,et l'autre plus chaude et humide ,plus rarement la présence d'une autre masse d'air différente ,peu se mêler et rendre une situation encore plus délicate à prévoir .
la température et l'humidité de l'air restent des ingrédients importants pour la formations d'orages et de phénomènes météo plus complexe . les différences de températures d'un point à un autres ,ainsi qu'avec l'évolution de la température avec l'altitude ,peuvent être des ingrédient supplémentaire et nécessaire pour une possible évolution orageuse.
lorsque deux masse d'air se confronte ,par exemple l'air chaud et l'air froid ,la situation peut devenir très instable :
l'air chaud reste plus léger ,alors que l'air froid elle est plus lourde , le chevauchement de ces deux masses d'aire ,conduit directement à deux phénomènes suivant :

1) l'air froid passe sous l'air chaud ,ainsi l'air chaud et rejeter plus rapidement vert le haut ,accentuant ainsi le soulèvement verticale ,les nuages associés aux fronts voir (front chaud et front froid ) ,se développe très rapidement ,jusqu'à atteindre de hauteur max ,chez nous entre 5000 et 10 000 mètres en moyenne .plus haut sous les tropique avec (12000 voir plus ) .

les fronts froid et fronts chaud ,sont associer à un système dépressionnaire ,ils délimitent les deux masses d'aire , le front froid lui se traduit par la perturbation associé à la dépression apportant ,les nuages et la pluie ,ainsi par l'effet du système dépressionnaire appelé aussi "creux dépressionnaire " la pression baisse en son centre ,ainsi la différence entre la basse et la haute pression s'accentue d'avantage , sur une carte isobarique cela se traduit par le resserrement des ligne (isobare) , plus celle ci sont resserrés plus le vent vents souffle ,souvent dans le sens de rotation de la dépression .
à l'avant de la dépression et des fronts perturbé qui lui sont associés ,une instabilité de la masse d'air peut aussi de créer , et engendrer une situation orageuses ,cela se traduit ,par la formation d'orages dit pré frontaux ,souvent alimenté donc par des flux de sud en air chaud et humide quelques fois dynamique ,avec de bons cisaillement de vents .
enfin lors de la venu du front froid ,des orages peuvent se produire dans la masses ,dit orages de fronts ou aussi orages de masse .
enfin lorsque le front chaud et front froid sont passés ,un régime de traîne ,dit de traîne arrière,des orages peuvent éclater aussi ,ses orages en hiver sont appelé souvent orages d'air froids , cela peut se faire ,très fréquemment en hiver et au printemps .après quoi la dépression meurt ,et les deux front se fractionnent ,ou s'occlus au niveau du centre dépressionnaire .
il peut arrivé que dans des situation fortement dépressionnaire ,des pseudo-front froid peuvent se faire ,et être accompagné de ligne de grains importantes et de coups de vents violents,courant en hiver et au printemps.

by stormy-91



| Page 1 | Page 2 suite... | Page 3 | Page 4 | Page 5 | Page 6 | Page 7 |
Blogs, Correspondants...
Correspondance internationale pour les jeunes
météo- passion ( groupe stormchaseradventure france ) - Page 2 suite... (Nature)    -    Auteur : michel - France


7105 visiteurs depuis 2010-12-25
dernière mise à jour : 2011-12-19

Blogs / Pages perso  -  Etudiants du Monde / Students of the World
Etudiants du Monde >> Sites Perso / Blogs >> Nature >> Blog #10849
Crée ton propre blog (gratuit) !

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish